Cliquez sur l'image pour l'agrandir

ROCS ROUGES

ROCS ROUGES BRÉSIL, 60X235cm 1/12

60X235 CM 1/12

3 450,00 €

À propos de l'artiste

PASCAL THERME

Pascal Therme, Photographe professionnel de reportages, vit à Paris, a collaboré avec Elle Décoration Croatie, Women’s Wear Daily, Trax magazine, Rebelles, a réalisé des reportages Corporate, et produit des reportages sur l'Architecture - Mucem, Fondations Louis Vuitton, Le Corbusier, le Musée des Beaux Arts de Dijon, de grands bâtiments et forteresses , La Citadelle de Sisteron, le Château de Versailles, s’est intéressé aux Parcs et Jardins, ceux de Versailles et ses jeux d’eaux, les Tours de la Défense, plus technique, l’aménagement du quartier des Batignolles et le parc Clichy-Batignolles, a réalisé des portraits d'expositions au Centre Pompidou, au Grand Palais, au Musée Rodin, à la Fondations Cartier, Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Palais de Tokyo, tout lieu portant la Création et l’Art vers des publics concernés, après une vingtaine d’années passées aux côtés des Couturiers et Créateurs des grandes Maisons de Prêt à Porter et de Couture . Voir les sections Reportages.

Durant cette période, ses reportages ont été largement exploités par les Services de Communication de ces maisons et diffusés dans la presse mode Internationale. On retrouve une part de ces photographies dans les « beaux livres » dernièrement parus, de Kenzo, Ed. Rizzoli NY, Montana, Ed. L'Editeur, Dries Van Noten, deux éditions différentes, Musée des Arts Décoratifs, Lanoo Editions, Jean Paul Gaultier, Ed. Musée des Beaux Arts de Montréal.

Une nouvelle activité de critique et de rédactions d'articles pour les quotidiens électroniques Mowwgli et L'Autre Quotidien a vu la jour au printemps 2017. Onglet Articles. Une collaboration avec la plateforme Corridor Elephant se met en place. La rédaction d'articles est devenue une action permanente, c'est donc un peu plus en journaliste critique qu’il projète désormais son regard sur le monde, soutien de son travail de plasticien. Onglet Art Work.

En savoir plus

ROCS ROUGES BRÉSIL NORDESTE, 69 ÉLÉMENTS, tirage 60X235 cm sur PAPIER BRIGHT WHITE HAHNEMÜHLE 310G  CM AVEC BLANC TOURNANT. réalisé sur film ektachrome, composition sur 400 degrés plus large que le champ visuel est un déploiement de l'espace circulaire.

HOMMAGE À HOCKNEY, ROCS ROUGES, BRÉSIL NORDESTE, 69 ÉLÉMENTS, 60X235 CM

La composition fragmentée Rocs Rouges a été réalisée sur la côte Nord-Est du Brésil en 2008. Forte de 69 éléments, elle ouvre un panorama de plus de 360 degrés, avec entrée et sortie, montrant la répétition d’un cycle ouvert et fermé.

L’objectif était de déployer l'espace par fragments et de recomposer un ensemble ou, plastiquement les occurrences retenues sont le rythme, la couleur, la circularité. Le panorama reconstruit parle d’un déploiement et d’un regard circulaire, rendant hommage à un site superbe, fait de terres rouges et de canyons, dans un rappel du Grand Canyon de David Hockney.

L'envie d'inscrire ce paysage dans une fragmentation a répondu également du souvenir de l'exposition d'Hockney à Beaubourg dix ans avant, boucle temporelle, rejouée ici, par l'évocation de l'installation picturale hockneyienne et la circularité du déplacement de ma photographie...sur un site beaucoup moins imposant, mais connexe, trouvant ainsi une situation originale, conjuguant mémoire picturale et actualité de l'acte photographique.

Il s’est agi alors d'un exercice de composition en aveugle, (la prise de vues s'est faite sur films développés ensuite à Paris, rendant toute vérification de la mobilité de la construction sur place impossible) scandé par le rythme de l’apparition de l’océan au loin, dont la découpe entre le ciel bleu et la terre rouge, structure le déplacement du regard de gauche à droite. La circulation de mon propre regard sur le paysage afin de déplier l'horizon et la rotation du corps pour couvrir les 360 degrés donne la possibilité de percevoir la totalité du cercle en un coup d'oeil, comme s'il s'agissait du surgissement d'un fragment d'architecture, constitué en une seule unité.

le chiffre 69 n'est pas un hasard non plus. Visuellement, le nombre 69 est très parlant : symétrique, il relie deux éléments graphiques à la fois opposés et identiques. Il évoque l’union, la fécondité et l’équilibre, dans une perspective dynamique. C'est une évocation du Yin et du Yang.

Par ailleurs, la graphie du nombre 69 évoque étroitement le taijitu, symbole taoïste du yin et du yang qui exprime l’harmonie et l’équilibre, rendus possibles par l’union des contraires. Le yin (noir, négatif, matière, nuit, hiver, féminin…) s’unit au yang (blanc, positif, esprit, jour, été, masculin…), sans que l’un des deux principes ne soit jugé inférieur à l’autre. Il y a là aussi une citation de l’Ouroboros, symbole alchimique du serpent qui se mord la queue : le serpent se mange et se fait manger (dualité) mais il n’y a qu’un seul serpent (principe d’unité cosmique). Placer cette composition sous l’augure du nombre 69 évoquait les résonances du cercle et de son centre, dans un éternel mouvement…

Le paysage se compose des trois éléments Terre, Eau, Ciel (Air), la chaleur du lieu, le feu s’inscrit également mais ne peut être pris en charge par la photographie. Deux événements s’incluent également, un homme photographie deux jeunes femmes, action touristique, un ULM vole à basse altitude. Le paysage vit ainsi son lien avec les pratiques sociales contemporaines.

Au delà, Rocs Rouges exhale sa Solarité, donnant à voir un monde minéral sculpté par l’érosion et le temps, dans un immémorial.

16 autres produits dans la même catégorie :